ActualitésAdhésionContactOrganisationLSR c'est qui? 

Actualites

 Vie de la Fédération  

 

 


 

 En direct du CA  N° 39 du 9 janvier

Cette « lettre en direct » donne quelques informations et quelques pistes pour aider celles et ceux qui animent nos associations à prolonger les débats et mettre en oeuvre les décisions du CA qui s’est tenu le 9 janvier 2018

Informations :

L’UCR-CGT vient d’éditer une plaquette sur laquelle figure une présentation de LSR avec un appel à y adhérer.

Un n° de « L’être solidaire », le bulletin trimestriel de « L’Avenir Social », a également été distribué aux membres du CA avec un appel aux associations LSR à y adhérer.

Rappelons que cet outil de solidarité de la CGT participe entre-autre au financement des séjours BSV,

Préparation de la 11ème AG

Nous rappelons que le prix des mandats a été entériné par le précédent CA : 230€ le mandat de délégué et 300€ celui de l’accompagnant.

Prix du mandat solidaire pour le transport.

Il y a deux possibilités de transport pour Perpignan :

- soit par avion de Paris et de Nantes (45 billets ont été commandés au départ de Nantes et 35 au départ de Paris),

- soit par train : des commandes de billets sont en cours au départ de Lyon et de Marseille.

Après étude, il s’avère que le prix moyen du transport serait au maximum de 220€, hors cartes de réduction.

Il est proposé au CA de fixer le prix du mandat de transport à 160 ou à 170€.

Ce prix est individuel pour tous les délégués, quel que soit le lieu de départ et y compris pour ceux qui se déplacent en voiture (le remboursement des frais de voiture sera calculé sur la base du tarif MAPY).

Il est à prendre en compte que le placement des bons de souscription solidaire (1€ pour l’association, 1€ pour la Fédération) est un bon moyen de faire face en partie aux frais de transport.

Il est à noter qu’à ce jour seulement 33 associations ont réglé les billets vendus.

Le prochain rendez-vous pour la souscription est fixé le 13 mars lors du CA.

Après discussion et un large échange, le CA décide à l’unanimité de fixer le prix global du mandat de délégué à 400€ forfait transport inclus.

Concernant les accompagnants, une question a été posée sur la mutualisation des transports, notamment pour les anciens cheminots. Le bureau va y réfléchir lors de sa réunion du 16 janvier et fera connaître sa proposition au CA.

Une note aux associations va également partir très prochainement afin de leur faire connaître les décisions du CA et les inviter à désigner leurs délégués lors de leur AG.

Statuts de la Fédération :

Il y a lieu de réfléchir, dès à présent, sur l’intégration dans les statuts de deux points importants : l’obligation pour chaque adhérent de LSR de recevoir le Journal « Présence » et l’obligation pour les associations de régler la part fédérale dès le paiement de la cotisation par les adhérents.

Les propositions de modifications des statuts seront débattues et ratifiées par le CA du 13 mars, de façon à ce que les associations les reçoivent au moins deux mois avant l’AG.

Présence n° spécial 11 ème AG

Il est encore temps de passer commande, en effet seuls 550 exemplaires ont été commandés par seulement 14 associations, auxquels il faut rajouter les numéros commandés durant le CA.

Situation Touristra et séjours SEV

Faute de ne pas avoir fourni en temps utile les renseignements nécessaires (modifications des statuts des SCI propriétaires des centres de vacances) à l’ANCV, Touristra n’a pas été retenue pour recevoir des séjours « Seniors en vacances » en 2018.

Trois associations de LSR ont été concernées :

LSR Eure & Loir pour la Corse où suite aux interventions de notre Président, Jacques Sanchez, et aux efforts financiers consentis par Touristra, la situation a pu se régler,

LSR Bassin minier n’a pas donné suite après les propositions de Touristra,

LSR Doubs où la situation a pu se régler.

Les objectifs de la Fédération et de Touristra restent la volonté de travailler ensemble et, que dès 2019, les séjours SEV soient à nouveau acceptés dans les centres de vacances gérés par Touristra.

Le point sur les rencontres avec nos partenaires

Trois de nos partenaires, Cap Vacances, ULVF et CEVEO, répondent à toutes nos sollicitations en matière de solidarité, mais souhaitent en contrepartie plus de retour de nos associations.

Nous avons aujourd’hui 9 partenaires du tourisme social auquel, si le CA le décide, il y aura lieu de rajouter Léo Lagrange.

Concernant le centre de vacances des Issambres, Cap Vacances a repris la gestion à Touristra, mais n’en demeure pas moins dans le patrimoine des CE et donc de l’ANCAV-TT. Nos associations sont donc invitées à utiliser cette structure pour organiser leurs séjours.

D’autre part, il conviendra de réfléchir à une ou deux initiatives en France pour la prochaine mandature, la première pourrait avoir lieu en 2019 aux Issambres, si l’AG le décide.

Organisation - développement de LSR

Au 31 décembre, 18141 cotisations ont été réglées à la Fédération.

Alors que durant ce mandat de la direction fédérale nous avons régulièrement progressé, 2017 se soldera par un recul par rapport à 2016 (18529 adhérents).

Le CA estime qu’il convient de mobiliser toutes les associations afin d’arriver avec un minimum de 18000 cotisations 2018 réglées à l’ouverture de l’AG.

Le CA a également longuement débattu sur la nécessité de faire prendre en compte partout l’utilité de LSR et de poser la question de l’adhésion, en lien avec les activités de chaque association. Ces questions de fond devront venir dans les débats de l’AG.

Compte-rendu et propositions de la CCVC

« La commission s’est réunie le lundi 8 janvier. Quatre membres étaient présents et une excusée. Ont été examinées, sans problèmes sérieux, les dépenses et les recettes du mois d’octobre 2017. A cette occasion, la commission s’est intéressée au règlement des cotisations URSSAF des deux premiers trimestres de l’année 2017. Denise SALIOU et le trésorier nous ont apporté les éléments de réponse et de suivi pour cette question.

La commission a également réfléchi sur la question importante concernant la vie future de la Fédération et des associations qui la constituent.

Compte tenu des sommes cumulées sur les différents comptes et les livrets, ainsi que des sommes restant à payer, on peut estimer que les fonds participatifs au 31/12 représenteront environ ¾ d’un budget annuel.

Pour mémoire, on peut imaginer que l’année 2017, compte tenu du résultat déficitaire de la Palmyre et de l’organisation de la journée des Présidents non budgétée, n’apportera sans doute pas d’excédent ou alors un excédent réduit. Par contre symboliquement et financièrement la bonne nouvelle pour 2018, c’est le remplacement de Denise SALIOU assuré bénévolement par William MAATOUK de LSR PTT Montreuil.

Tout cela pour conclure, ce que la commission a déjà évoqué sur une éventuelle pause de l’évolution de la cotisation fédérale. Une proposition pourra être réalisée avec la connaissance des comptes 2017 ».

Jaques MAZEAS Président de la CCVC

Cette proposition de pause de l’évolution de la cotisation fédérale est une proposition de la commission qui n’engage pas le CA qui sera amené à examiner et décider d’une proposition d’évolution de la cotisation pour les trois années à venir, après l’adoption du bilan financier 2017, et cette proposition sera alors soumise à l’AG.

BSV

LSR n’est pas concerné par la remise en cause du dispositif SNCF (billet à 30€ A/R) pour 2018. Ceci est à mettre à l’actif de nos réactions, Fédération et associations, face à cette remise en cause. Il n’en reste pas moins qu’il nous faut rester vigilants afin de ne pas être pénalisés en 2019.

16 séjours sont programmés en 2018, permettant ainsi le départ de 810 personnes.

Une nouvelle fiche d’inscription ainsi que toutes les informations nécessaires ont été envoyées aux associations.

Le CA entérine le partenariat avec Léo Lagrange dès la convention signée avec la Fédération.

Léo Lagrange met à disposition un séjour BSV dans son installation de Marseille.

Questions diverses

Formation

Peu de retours pour l’instant, des membres du CA, du questionnaire concernant les formations suivies depuis 10 ans. Un rappel va être fait aux associations.

Journal Présence

Le collectif de rédaction se réunit le 15 janvier afin d’élaborer le contenu du n°107.

Vie nouvelle

Il y aura deux pages pour LSR dans le prochain numéro, avec la rencontre des Présidents des associations du 24 novembre et les activités des associations.

Groupe des neuf

Jacques Sanchez représentera la Fédération à la réunion du 11 janvier.

Fin des travaux : prochain C A le mardi 13 mars

 


 

LA FORMATION FEDERALE

Pourquoi des stages de formation à LSR ?

La majorité des adhérents de LSR avons rejoint notre association pour randonner, voyager,  rencontrer des partenaires de jeux  ou simplement pour ne pas rester seul chez soi. Puis un jour  quelqu’un propose de devenir dirigeant dans son association à la Fédération…beaucoup  hésitent.

Or de nombreuses associations sont aujourd’hui en difficultés pour trouver des dirigeants en capacité d’assurer le renouvellement des directions

Pourtant, des adhérents ou adhérentes LSR souhaitent prendre des responsabilités  et saisir l’opportunité de s’investir dans une activité au service des autres. Mais, cela ne s’improvise pas et la crainte de « ne pas y arriver » est souvent un frein. Tout le monde n’a pas eu des responsabilités dans sa vie professionnelle syndicale ou politique…

La fédération L.S.R. propose aux dirigeants, ou futurs dirigeants des associations, une formation adaptée pour leur permettre d’acquérir  les connaissances permettant de maîtriser le fonctionnement d’une association, pour mieux diriger, mieux animer en toute quiétude

Le premier but d’un stage est de venir en aide aux dirigeants des associations

Cet engagement implique une connaissance sur la prise de responsabilités, l’encadrement et une maîtrise des réglementations. Mais surtout, alors que bon nombre d’associations LSR peinent à joindre les deux bouts, les pressions conjuguées des autorités de tutelle et du tourisme marchand sont fortes. Le budget cumulé « loisirs, culture, vacances » du mouvement associatif avoisine les 5 milliards d’euros. Une manne financière évidemment très convoitée par les appétits de ceux qui veulent faire du profit. Là encore, nous avons à respecter les dispositifs réglementaires nous permettant de diriger nos associations en restant serein.

Les stages de la fédération permettent des échanges sur des situations et des expériences réellement vécues entre des associations ayant des histoires différentes, et entre des participants ayant des parcours différents.

Le contenu du stage se décline en 6 thèmes :

La connaissance du monde des retraités

Les séjours solidaires (BSV SEV)

LSR : c’est quoi  …

Organiser des activités

La réglementation et la comptabilité

La communication

 


 

 


 

 

 


 


fédération LSR, 263 rue de Paris 93515 Montreuil tel: 01.55.82.83.90 fax: 01.55.82.83.94 email:federationlsr@lsrfede.fr    site:www.lsrfede.fr