ActualitésAdhésionContactOrganisationLSR c'est qui? 

Actualites

Acrivités dans les L S R de province 4 ème trimestre


 L S R du Douaisis

 Le jeudi 13 septembre, c'est avec plaisir que nous avons partagé cette journée avec nos amis de LSR LILLE PTT. Nous avons admiré les œuvres de verre du musée de Sars Poteries, ainsi que les "bousillés" réalisations que les ouvriers faisaient pendant leurs temps de pause (objets remarquables de toutes sortes).

Visite très intéressante ! Puis nous avons partagé un repas au Quesnoy où un orchestre nous invitait à la danse.



  Cette journée nous a laissé la tête pleine de souvenirs et aussi la promesse de renouveler l'expérience.


Olivier Colette


 

Séjour des randonneurs de LSR PTT RHONE

                    A Luz St Sauveur (Hautes Pyrénées) du 19 au 26 août 2018

Nous étions 16 randonneurs à arpenter les rudes le lac de Gaube et le refuge des Oulettes qui nous a conduits  au pied du Vignemale, plus haut sommet des Pyrénées françaises (3298m)

Le grandiose cirque de Gavarnie, sa colossale muraille et sa cascade (400m de haut) le massif du Néouvielle et ses lacs, miroir des sommets.

L’impressionnant  cirque de Troumouse s’étire dans un arc de 11km de long 2 randonnées n’ont pu avoir lieu en raison d’un temps bouché et orageux, remplacées par des visites remarquables :

*La centrale hydroélectrique de Pragnères qui gère un vaste réseau de barrages  et canalisations à travers la montagne. Ces réalisations ont pu avoir lieu grâce à une main d’œuvre importante, en particulier des immigrés italiens, travaillant dans des conditions très dures, ponctuées malheureusement par de graves accidents parfois mortels, ce qu’a rappelé notre guide.

*La lainerie de « La Carde » à Luz St Sauveur où nous avons suivi le travail de la laine depuis le traitement de la tonte des moutons des Pyrénées aux produits manufacturés de grande qualité, le tout commenté par un artisan, passionné de son métier.

Visite touristique de Lourdes, sa basilique, son musée consacré au patrimoine des vallées pyrénéennes.

Agréable séjour au centre de vacances Cévéo, excellent accueil, confort, au calme ce qui nous a permis de bien récupérer de la fatigue de nos journées (tous les jours petit déjeuner à 7h !!!)

Convivialité, bonne humeur, ambiance chaleureuse, bref l’esprit LSR, nous ont accompagnés au cours de ces journées.

Le président Jean Yves Trevey

 


 

 


 

 


 

SORTIE ARLES SUR TECH - LA FONTAINE AUX BUIS –

Les 13 marcheuses et marcheurs ont consolidé leurs lacets et nous avons traversé le Tech par un passage à gué. Nous étions 19 présent-e-s et 13 à avoir chaussé les bottes d'une lieue.

Jean-François, notre charmant historien-guide nous a entraîné-e-s dans ARLES à partir d'un sentier herbeux. Le parti pris : nous commençons notre balade par la visite historique de la ville avec son abbaye bénédictine détruite par les Normands puis reconstruite en monastère dédié à Ste Marie, ses places intérieures, son sarcophage paléochrétien aux pieuses reliques, la Tour St Sauveur, le magnifique parc de la Mairie et, comme dans tous les villages catalans, nous avons découvert les balcons aux grilles en fer forgé.

De l'ancienne abbaye nous n'avons pu faire que des photos extérieures du cloître gothique. Un Christ est représenté assis.

Les flancs du Canigou riches en minerai de fer, ont fait la fortune, un temps des propriétaires de hauts-fourneaux de DECAZEVILLE, puis le déclin de l'activité a réduit au silence la zone industrielle appelée "Carreau de la Mine". Ce lieu, aujourd'hui, accueille des concerts.

La ville a abrité aussi une filature de toiles catalanes qui a été transformée en "Moulin des Arts et de l'Artisanat" abritant des artistes et artisans du VALLESPIR, des stages et des cours y sont organisés : peinture, céramique, vitrail, coutellerie etc.

Nous sommes ressorti-e-s comme nous étions rentré-e-s par un chemin goudronné devenant rapidement sentier comme une invitation bucolique. Nous avons cheminé à travers les près, de petits raidillons, suivi des chemins plus ou moins carrossables, certaines et certains ont même chuchoté à l'oreille de quelques chevaux qui s'avançaient, curieux, jusqu'à leur clôture. On évitait les centaines de châtaignes tombées là, sur la route. Personne pour la récolte. Nous en avons ramassé quelques-unes en nous promettant de les faire griller à la fin du repas, dans les braises encore chaudes, comme une friandise.

.

Après le repas, spontanément, chacune, chacun a choisi son camp : pétanque ou jeu de la mitraillette (jeu de dés, dixit Mireille VERDAGUER). Comme d'habitude, chacune, chacun avait des consignes à donner, des règles à suivre... et là, sous les arbres ce n'était plus que rires et interpellations joyeuses.

Nous nous sommes séparés-e-s vers 16h30, aidé-e-s par la fraîcheur du Tech tout proche et au moment du départ les au revoir, les embrassades et plaisanteries ont accompagné le claquement des portières.

Un grand merci à Jean-François, notre chef de meute si pédagogique et qui nous propose toujours des sorties d'excellente qualité, à Francis et Manu pour leur aptitude à mettre le feu et à griller notre casse-croûte, merci à toutes et tous pour votre participation, votre sens du partage et votre bonne humeur.

A bientôt, avec L.S.R.

Monique LEROUGE.


 

  


 

 L S R 66 Pays Catalan

à la découverte du MONT-LOUIS/BAINS ROMAINS DE DORRES

 

Jeudi 20 septembre on démarre. Six voitures et seize participant-e-s à notre "sortie de rentrée".

Direction MONT-LOUIS cité du Soleil-Roi et son four solaire. Nous avions réservé une visite guidée. Le guide, employé saisonnier, comme il nous le précisait nous a fait les démonstrations et l'historique du lieu ainsi que l'utilisation que l'on pouvait faire de ce capital naturel et inépuisable qu'est le soleil. Le four solaire de MONT-LOUIS appartient à un propriétaire privé qui exporte son savoir-faire au Maroc et au Sénégal

 


En FRANCE aucun investisseur ne veut s'engager à développer les techniques autour du four solaire. Quelques exemples existent de fours domestiques ou de barbecues que l'on peut bricoler chez soi ou acheter et monter soi-même.

Pour l'heure l'énergie solaire est surtout utilisée à partir de panneaux solaires et divers groupes industriels se sont intéressés à cette source d'énergie dans la production d'électricité.

Nous avions aperçu, avant de rentrer dans la ville fortifiée, une aire de pique-nique bien accueillante que nous avons investie.

 

Après le repas, nous étions attendu-e-s aux Bains Romains de DORRES, nous avons  emprunté un chemin de terre jusqu'aux Bains. Sentier champêtre dans une clairière qui débouchait sur une petite bâtisse masquant les "baignoires" d'eau sulfureuse, en plein air.

Exposé plein sud, le site s'ouvre sur un panorama d'exception, devant nous le Puigmal (2900m) et la chaîne des Pyrénées catalanes.

 

.

Il faisait chaud et 38° dans l'eau, trempette de courte durée. Le premier contact peut se faire dans une sorte de pédiluve en forme de haricot mais d'autres baignoires sont à disposition. 

Ici, pas question de faire des longueurs, ici on se prélasse, ici on se délasse. On soigne ses douleurs articulaires au seul contact de cette eau comme le faisaient certainement les hommes préhistoriques qui ont laissé des traces de leur passage dans les villages attenants.

Il a fallu penser à regagner les nids. A nouveau, le sentier boisé, puis le parking.

La matinée riche en expériences sur l'utilisation d'un four solaire et l'après-midi détente dans ce décor somptueux nous ont donné matière à discussions, échanges d'impression et de rires sur le chemin du retour, un peu long et parfois "encombré" de chantiers mobiles.

Merci à toutes et tous d'avoir participé à cette journée, merci à toutes et tous de faire vivre VOTRE association par votre présence, vos idées, vos initiatives et votre bonne humeur.

Sonia Chabasse


fédération LSR, 263 rue de Paris 93515 Montreuil tel: 01.55.82.83.90 fax: 01.55.82.83.94 email:federationlsr@lsrfede.fr    site:www.lsrfede.fr

Nombre de visites: 77