ActualitésAdhésionContactOrganisationLSR c'est qui? 

Actualites

Acrivités dans les L S R de province 4 ème trimestre


                

L  S R  Sud Ardèche invitée par L S R Nord Ardèche

  Conviée par LSR Nord Ardèche, la troupe théâtrale Les Supers Risouilles de LSR Sud Ardèche s’est produite à la salle des fêtes de Villevocance mercredi 5 décembre.

                  9h30 Bernard président de LSR Nord Ardèche nous accueille, café, croissants, et tout le monde prépare la scène. Même amateur, il faut du matériel. 12 artistes, 2H3O de représentation. La comédie jouée « Grand-mère est amoureuse ». Les décors sont installés dans la bonne humeur.

                  13H30 les adhérents arrivent, 120 participants. La pièce se déroule, la salle réagit aux tirades et rigole de bon cœur. Applaudissements soutenus à la fin de la représentation.

représentation. 

                  Nos amis du Nord ont bien fait les choses, après le spectacle un gouter est servi, buche de Noël, mandarine, papillotes et clairette de Die. Noël avant l’heure !

 Une bonne initiative inter LSR Ardèche.

                                                      Jean Paul CLAIRAY

                 


 

 


 

Voyage de LSR Périgord 24 à Saint-Jean de Sixte (Haute-Savoie)


                                                          
Après un voyage en bus depuis la Dordogne, Le groupe LSR Périgord 24 est arrivé au magnifique site de Saint-Jean de Sixte (Forgeassoud) en Haute-Savoie. Nous avons pendant ce séjour apprécié les spécialités savoyardes et contempler les magnifiques paysages montagneux de cette région.

Nous avons pu également apprécier la qualité de l'accueil et la disponibilité du personnel du centre. Nous avons rencontré des personnes de LSR 74 qui ont organisé, avec Jean Siossac et Michèle Chambre de LSR Périgord 24, la rencontre de Gilbert et de Jean dit Jeannot.

Gilbert (94 ans) était résistant sur le plateau des Glières haut-lieu de la résistance en Haute Savoie. Jean dit Jeannot (91 ans) était maquisard dans un des nombreux maquis de la Dordogne.

C'est dans une salle du centre du village de vacances, devant une assistance émue et attentive qu'ils ont évoqué avec beaucoup de simplicité et d'humilité leurs parcours de résistant et de maquisard.



Gilbert alors âgé de 19 ans a fait son choix: ne pas se soumettre à l'oppression nazie et à celle de Vichy représentée par la Milice. Pendant des mois les résistants des Glières, traqués par la Gestapo et la Milice, dénoncés aussi ont résisté malgré des conditions de vie très dures à l'attaque des 14000 soldats allemands bien armés et bien entrainés.

Jean alors âgé de 16 ans a suivi ses camarades plus âgés mais ses convictions étaient les mêmes que celles de Gilbert. Il faisait partie du détachement Michel qui était chargé d'effectuer des sabotages pour gêner le déplacement des allemands. Gravement blessé à la bataille de La Rochelle, incorporé dans un régiment d'infanterie, il termina sa campagne de guerre en Allemagne.

Tout ce qu'ils ont vécu durant cette période ne peut être raconté en quelques lignes.

On ne peut avoir qu'un très profond respect et une grande estime pour ces deux hommes qui ont risqué leurs vies pour que des générations futures puissent vivre en paix sur notre sol.

Ces deux hommes toujours "bon pied bon œil" ont chanté "Le Temps des cerises" et "La Jeune Garde" que l'assistance a repris en chœur.

L'émotion mêlée à une profonde admiration était très forte. Merci à LSR 74 d'avoir permis cette rencontre.

Nous souhaitons à Gilbert et Jean de vivre encore longtemps avec cette générosité et cette humilité qui les caractérisent.

 




 

REPAS DANSANT du 22 novembre à MULSANNE…

Plus de 300 adhérents et quelques non adhérents dans une ambiance chaleureuse et conviviale.

Une ambiance des plus chaleureuses pour notre repas dansant d’automne à Mulsanne avec l’orchestre Patrick GUILLIN « Essentiel ».

 Dès midi nos invités découvraient la magnifique salle décorée par nos «de fée» qui avaient soigneusement confectionné de jolies fleurs en «épon» Une décoration digne des palais des «mille et une nuits»

 le 30ème anniversaire du 7 avril avec 450 participants;

Tout en alternant repas et danse, 315 convives dégustaient la joue de porc préparée par notre traiteur Le «’TIT BRETTOIS» précédée pas l’apéro accompagnées de ses mignardises, le tout servie de main de maitre par notre belle équipe de Bénévoles.

Les danseuses et danseurs ont virevolté jusqu’à 19h30 pas pressés de partir tant ils avaient passé une excellente journée.

 Un grand merci aux musiciens, au traiteur et son équipe et bien sûr à tous les Bénévoles pour l'organisation, la décoration et le service.

Vivement le 21 mars pur tous nous retrouver au bal de la Mi-Carême.

 

 


 


 

LSR 56 : Une semaine à Nîmes et ses environs !

Nous avons passé en septembre 2018 un séjour aussi agréable qu’ensoleillé dans le Sud grâce à l’accueil chaleureux des LSR de Nîmes, du Grand Avignon et de Saint-Martin de Valgalgues

Le séjour a démarré dès le mardi par la visite de la belle ville de Nîmes. Le lendemain, nous avons pris la direction Sud vers la Petite Camargue ce qui nous a permis de découvrir ces superbes étendues de marais avec les chevaux en liberté et de nombreuses variétés d’oiseaux. Nous avons poursuivi par la visite des remparts d’Aigues-Mortes. Le jeudi, une randonnée, menée par Marie-Claire et Sylvia, nous a conduit jusqu’au majestueux Pont du Gard. Nous avons ensuite gagné Avignon où Pierre et Robert ont guidé nos pas à travers la ville, ses places et ses monuments jusqu’à un panorama d’où l’on voit le Pont Benazet (Pont d’Avignon) et aussi le mythique Mont Ventoux.

Le vendredi fut consacré tout d’abord à la visite de la bambouseraie d’Anduze. Après cela, nous avons fait une marche dans les vignes et fait, grâce à Jean-Paul, la visite très appréciée d’une cave coopérative. Avant le retour, nos amis de LSR Saint-Martin nous ont offert l’apéro.   Cette journée a été l’occasion, à travers des échanges avec nos hôtes, de découvrir l’histoire sociale très riche de ce secteur (Mines d’Alès).

Le dernier jour, nous avons visité le joli village médiéval de Sauve puis, nous avons rejoint le village perché de Vézenobres qui fêtait « le jour de la figue ». Un repas convivial avec nos amis de Nîmes autour de Françoise notre infatigable guide a clos ce séjour.

Nous retiendrons de ce séjour la chaleur de l’accueil des LSR du Gard et du Vaucluse. Pour ces beaux moments de rencontres et de partage, nous disons un grand merci à toutes et à tous !

Didier Cornil pour LSR 56


 


 

 L S R des Landes révise le code de la route

SUCC­ÈS ce lundi 12 novembre 2018 de l'atelier sur la remise à niveau du code de route avec l'association AGIRabcd en lien avec la MACIF.

Après la présentation par la déléguée MACIF du secteur Béatrice JAYO et de Loïc Nicolas d'AGIR la session a commencé avec la participation de 19 amis(es) de 9h30 à 12h30.

L'attention était soutenue et les questions ont été nombreuses.

Ce stage a permis de revoir et d'avoir l'actualité de la signalisation verticale comme horizontale avec les inévitables rond points ….

Au nom de LSR LANDES, je tiens à remercier Béatrice JAYO, Michel ERVITI de MACIF et l'intervenant d'AGIRabcd Loïc NICOLAS pour leurs disponibilités et leurs engagements.

Vous pouvez voir le petit reportage de cette journée sur la page FACEBOOK de LSR

( https://www.facebook.com/Loisirs-Solidarites-Retraites-Landes-

Jean Pierre DUMARTIN

secrétaire de Loisirs Solidarité Retraités des Landes

 

 


 

Séjour LSR  P T T  Rhone à Bormes les mimosas   

 Nous étions 33 à participer au séjour organisé par notre LSR au village vacances Touristra.

  >Situé dans un vaste parc, logé-e-s dans d’agréables bungalows (un peu à l’étroit pour les couples), nous avons apprécié le cadre verdoyant, l’excellente cuisine, les soirées animées, et pour les amateurs, la piscine à température idéale, le terrain de pétanque.

Comme à chaque fois, nos séjours sont agrémentés de balades, de randonnées pour les marcheurs, d’intéressantes visites pour le plaisir de tous :

Les visites :

*  Mont Faron, sommet stratégique  dominant la rade militaire de Toulon, commentée par Michel, un ami du Var.

*une chocolaterie à Roquebrune, une confiserie de marrons glacés à Collobrières, pour les gourmand-e-s

*  la grandiose  chartreuse de la Verne  

 *  Ramatuelle, moment émouvant sur la tombe de Gérard Philip et repas convivial au village Touristra.

*  Le Pradet avec la passionnante découverte de la mine de Garonne.

>Des demi -journées  libres où chacun a pu choisir l’activité de son choix : plage pour les uns, farniente pour les autres.

>Rencontre avec nos amis LSR PTT Var autour d’un apéritif sympa

Sans oublier les randonnées…sous un soleil de plomb, dans le massif des Maures et à la presqu’île de Giens.

Un séjour bien rempli, dans une ambiance fraternelle…Rendez- vous en 2019 pour un autre voyage L S R.

Claudette Royer


 

Initiation à la boule de fort -LSR PTT 49  

22 membres se sont retrouvés à la société de Boule de Fort de Corzé dans le Maine et Loire pour une initiation à la boule de fort. C'est avec enthousiasme, dans la convivialité habituelle que nous mettons nos chaussons pour accéder au jeu.

Après un café de bienvenue, nous commençons les parties sur les conseils expérimentés des joueurs de boule de fort dans le jeu incurvé de la Société.

« De quel côté je mets le fort, comment il faut lancer... » silence complet lorsque la boule s'approche doucement du « petit » (ou cochonnet). Bravo, Oh, bof !!!! zéro, cinq, huit...

Après les 2 parties, nous voici devant des entrées généreuses, couscous, salade, fromage, et tarte aux pommes faits maison par la responsable du jeu au prix de 10 euros.

Après discussion sur les parties, sur la baisse des pensions, sur les phrases-choc de Macron, c'est la demi-finale et la finale.

Quelle belle journée. Au plaisir de se retrouver et de rappeler les prochaines activités d'ici la fin de l'année : concert le 7 novembre organisé avec LSR Cheminots, concours le 15 novembre, théâtre le 16 novembre, soirée bowling le 13 décembre.

Et toujours dans la même ambiance fraternelle.

Geneviève Houdebine

Secrétaire LSR PTT 49

 


 

Excursion LSR 64 à SALIES DE BEARN

Le vendredi 08 octobre, par une belle journée ensoleillée, 48 adhérents de LSR 64 et 4 de LSR 65 et 3 de LSR Côte Basque se sont retrouvés pour découvrir cette cité médiévale.

La matinée a été consacrée à la visite des Salines, la dernière à utiliser la technique des poêles à ciel ouvert, suivie d’une dégustation de salaisons locales.

Après le repas pris au Parc Hôtel (classé monument historique), le groupe a parcouru les vieilles ruelles de la ville et a pu observer sur les maisons des «  parts-prenants » (les détenteurs du droit au sel) les séquelles de la terrible crue du 12 juin 2018.

.

La fin de l’après-midi a été occupée par la visite du Musée du Sel. Durant celle-ci, le dur labeur des porteurs d’eau salée, les « Tiradous », a été pratiqué par plusieurs participants (voir photo) ; le sameau (tonnelet) rempli pesant aux alentours de 130 Kg.




 

 


 

 


 


 

 L S R du Douaisis

 Le jeudi 13 septembre, c'est avec plaisir que nous avons partagé cette journée avec nos amis de LSR LILLE PTT. Nous avons admiré les œuvres de verre du musée de Sars Poteries, ainsi que les "bousillés" réalisations que les ouvriers faisaient pendant leurs temps de pause (objets remarquables de toutes sortes).

Visite très intéressante ! Puis nous avons partagé un repas au Quesnoy où un orchestre nous invitait à la danse.



  Cette journée nous a laissé la tête pleine de souvenirs et aussi la promesse de renouveler l'expérience.


Olivier Colette


 

Séjour des randonneurs de LSR PTT RHONE

                    A Luz St Sauveur (Hautes Pyrénées) du 19 au 26 août 2018

Nous étions 16 randonneurs à arpenter les rudes le lac de Gaube et le refuge des Oulettes qui nous a conduits  au pied du Vignemale, plus haut sommet des Pyrénées françaises (3298m)

Le grandiose cirque de Gavarnie, sa colossale muraille et sa cascade (400m de haut) le massif du Néouvielle et ses lacs, miroir des sommets.

L’impressionnant  cirque de Troumouse s’étire dans un arc de 11km de long 2 randonnées n’ont pu avoir lieu en raison d’un temps bouché et orageux, remplacées par des visites remarquables :

*La centrale hydroélectrique de Pragnères qui gère un vaste réseau de barrages  et canalisations à travers la montagne. Ces réalisations ont pu avoir lieu grâce à une main d’œuvre importante, en particulier des immigrés italiens, travaillant dans des conditions très dures, ponctuées malheureusement par de graves accidents parfois mortels, ce qu’a rappelé notre guide.

*La lainerie de « La Carde » à Luz St Sauveur où nous avons suivi le travail de la laine depuis le traitement de la tonte des moutons des Pyrénées aux produits manufacturés de grande qualité, le tout commenté par un artisan, passionné de son métier.

Visite touristique de Lourdes, sa basilique, son musée consacré au patrimoine des vallées pyrénéennes.

Agréable séjour au centre de vacances Cévéo, excellent accueil, confort, au calme ce qui nous a permis de bien récupérer de la fatigue de nos journées (tous les jours petit déjeuner à 7h !!!)

Convivialité, bonne humeur, ambiance chaleureuse, bref l’esprit LSR, nous ont accompagnés au cours de ces journées.

Le président Jean Yves Trevey

 


 

 


 

 


 

SORTIE ARLES SUR TECH - LA FONTAINE AUX BUIS –

Les 13 marcheuses et marcheurs ont consolidé leurs lacets et nous avons traversé le Tech par un passage à gué. Nous étions 19 présent-e-s et 13 à avoir chaussé les bottes d'une lieue.

Jean-François, notre charmant historien-guide nous a entraîné-e-s dans ARLES à partir d'un sentier herbeux. Le parti pris : nous commençons notre balade par la visite historique de la ville avec son abbaye bénédictine détruite par les Normands puis reconstruite en monastère dédié à Ste Marie, ses places intérieures, son sarcophage paléochrétien aux pieuses reliques, la Tour St Sauveur, le magnifique parc de la Mairie et, comme dans tous les villages catalans, nous avons découvert les balcons aux grilles en fer forgé.

De l'ancienne abbaye nous n'avons pu faire que des photos extérieures du cloître gothique. Un Christ est représenté assis.

Les flancs du Canigou riches en minerai de fer, ont fait la fortune, un temps des propriétaires de hauts-fourneaux de DECAZEVILLE, puis le déclin de l'activité a réduit au silence la zone industrielle appelée "Carreau de la Mine". Ce lieu, aujourd'hui, accueille des concerts.

La ville a abrité aussi une filature de toiles catalanes qui a été transformée en "Moulin des Arts et de l'Artisanat" abritant des artistes et artisans du VALLESPIR, des stages et des cours y sont organisés : peinture, céramique, vitrail, coutellerie etc.

Nous sommes ressorti-e-s comme nous étions rentré-e-s par un chemin goudronné devenant rapidement sentier comme une invitation bucolique. Nous avons cheminé à travers les près, de petits raidillons, suivi des chemins plus ou moins carrossables, certaines et certains ont même chuchoté à l'oreille de quelques chevaux qui s'avançaient, curieux, jusqu'à leur clôture. On évitait les centaines de châtaignes tombées là, sur la route. Personne pour la récolte. Nous en avons ramassé quelques-unes en nous promettant de les faire griller à la fin du repas, dans les braises encore chaudes, comme une friandise.

.

Après le repas, spontanément, chacune, chacun a choisi son camp : pétanque ou jeu de la mitraillette (jeu de dés, dixit Mireille VERDAGUER). Comme d'habitude, chacune, chacun avait des consignes à donner, des règles à suivre... et là, sous les arbres ce n'était plus que rires et interpellations joyeuses.

Nous nous sommes séparés-e-s vers 16h30, aidé-e-s par la fraîcheur du Tech tout proche et au moment du départ les au revoir, les embrassades et plaisanteries ont accompagné le claquement des portières.

Un grand merci à Jean-François, notre chef de meute si pédagogique et qui nous propose toujours des sorties d'excellente qualité, à Francis et Manu pour leur aptitude à mettre le feu et à griller notre casse-croûte, merci à toutes et tous pour votre participation, votre sens du partage et votre bonne humeur.

A bientôt, avec L.S.R.

Monique LEROUGE.


 

  


 

 L S R 66 Pays Catalan

à la découverte du MONT-LOUIS/BAINS ROMAINS DE DORRES

 

Jeudi 20 septembre on démarre. Six voitures et seize participant-e-s à notre "sortie de rentrée".

Direction MONT-LOUIS cité du Soleil-Roi et son four solaire. Nous avions réservé une visite guidée. Le guide, employé saisonnier, comme il nous le précisait nous a fait les démonstrations et l'historique du lieu ainsi que l'utilisation que l'on pouvait faire de ce capital naturel et inépuisable qu'est le soleil. Le four solaire de MONT-LOUIS appartient à un propriétaire privé qui exporte son savoir-faire au Maroc et au Sénégal

 


En FRANCE aucun investisseur ne veut s'engager à développer les techniques autour du four solaire. Quelques exemples existent de fours domestiques ou de barbecues que l'on peut bricoler chez soi ou acheter et monter soi-même.

Pour l'heure l'énergie solaire est surtout utilisée à partir de panneaux solaires et divers groupes industriels se sont intéressés à cette source d'énergie dans la production d'électricité.

Nous avions aperçu, avant de rentrer dans la ville fortifiée, une aire de pique-nique bien accueillante que nous avons investie.

 

Après le repas, nous étions attendu-e-s aux Bains Romains de DORRES, nous avons  emprunté un chemin de terre jusqu'aux Bains. Sentier champêtre dans une clairière qui débouchait sur une petite bâtisse masquant les "baignoires" d'eau sulfureuse, en plein air.

Exposé plein sud, le site s'ouvre sur un panorama d'exception, devant nous le Puigmal (2900m) et la chaîne des Pyrénées catalanes.

 

.

Il faisait chaud et 38° dans l'eau, trempette de courte durée. Le premier contact peut se faire dans une sorte de pédiluve en forme de haricot mais d'autres baignoires sont à disposition. 

Ici, pas question de faire des longueurs, ici on se prélasse, ici on se délasse. On soigne ses douleurs articulaires au seul contact de cette eau comme le faisaient certainement les hommes préhistoriques qui ont laissé des traces de leur passage dans les villages attenants.

Il a fallu penser à regagner les nids. A nouveau, le sentier boisé, puis le parking.

La matinée riche en expériences sur l'utilisation d'un four solaire et l'après-midi détente dans ce décor somptueux nous ont donné matière à discussions, échanges d'impression et de rires sur le chemin du retour, un peu long et parfois "encombré" de chantiers mobiles.

Merci à toutes et tous d'avoir participé à cette journée, merci à toutes et tous de faire vivre VOTRE association par votre présence, vos idées, vos initiatives et votre bonne humeur.

Sonia Chabasse


fédération LSR, 263 rue de Paris 93515 Montreuil tel: 01.55.82.83.90 fax: 01.55.82.83.94 email:federationlsr@lsrfede.fr    site:www.lsrfede.fr

Nombre de visites: 442