Warning: mysql_pconnect(): MySQL server has gone away in /var/www/html/Connections/connexion_lsr.php on line 6
Organisation 
ActualitésAdhésionContactOrganisationLSR c'est qui? 

Actualites

Activités du 4èm trimestre dans les LSR de province


 


 

Cette année 2020 étant marquée de ce double anniversaire des 10 ans par « le retour des mineurs à La Napoule » et « la création de la L.S.R du Bassin minier », nous avons voulu marquer ce double évènement par un séjour de 2 semaines en Corse, une semaine en Bretagne et, bien entendu une semaine à La Napoule, sans oublier les séjours du printemps et de l’automne à l’hôtel Régina et les repas-dansants.

 

Malheureusement un invité surprise nous a privé d’une partie de ces activités mais saches Covid 19 que si tu es le bienvenu pour les gros actionnaires et leurs supports politiques, scientifiques et médiatiques, tu n’as pu nous empêcher de découvrir la Bretagne et surtout d’emmener 2 autocars quasiment remplis à La Napoule où nous avons commémorer comme il se doit notre retour et le souvenir de Danielle qui serait fière de voir sa volonté de mutualisation entre associations se continuer avec la participation de Camarades des LSR de l’Oise et de Douai.

A bon entendeur Covid et tes soutiens, saches que la LSR du Bassin minier ne se laissera pas abattre, et que ses adhérents et futurs adhérents soient convaincus que leur capitaine et son équipage seront plus que jamais fidèles à la barre avec les projets pour 2021…...et l’apéro-casse/croûte sur la route.


 

LSR22     St BRIEUC

Notre association comme toutes les autres a subit le confinement et depuis mars nous ne nous sommes pas réunis aussi le bureau a profité du soleil pour se réunir dans le jardin de la présidente avec toutes les précautions évidement..

 Nous avions besoin de faire savoir à nos adhérents que l’association vivait encore ! Le groupe de marche a repris ses ballades en mai et la gymnastique douce en septembre car toutes nos excursions d’une journée et notre séjour de 8 jours ont été annulés ce qui nous a privé de bons moments de convivialité et chansons. Nous avons participé au forum qui nous a permis de faire des adhésions

Comment envisager les mois qui suivent ?

Cathie Le Garignon

pour LSR22

 


 

 


 

 LSR Grand Avignon, on ne baisse pas les bras !

La parenthèse estivale est refermée, qui a vu, comme chaque année, la suspension de nos sorties en randonnées et promenades… car il fait trop chaud, par chez nous, pour les maintenir.

Mais le groupe des pratiquants de la marche nordique, lui, n’a pas baissé les bras, et a poursuivi, même en effectif plus réduit, en juillet et août ses séances hebdomadaires, en prenant les précautions d’usage : départ tôt le matin, et parcours ombragé. Bravo à ces courageuses et courageux, ils ont maintenu leur forme en même temps que les liens entre eux !

Pour ce qui est des autres activités pédestres, notre programme de randonnées et promenades a donc redémarré dès les premiers jours de septembre, toujours au rythme de deux sorties par semaine. Et, bien sûr, dans le respect des consignes sanitaires en vigueur, qui n’ont cependant pas empêché la traditionnelle convivialité de régner entre les participants.

Le confinement du printemps, puis la période estivale, nous ont conduit à reporter à cet automne un atelier de formation à la pratique des smartphones et tablettes. Il a donc repris, avec dix inscrits, pour sept séances hebdomadaires de deux heures chacune.

Les besoins de formation des retraités aux nouvelles technologies informatiques sont réels, pour leur permettre de ne pas subir l’exclusion numérique redoutée. C’est pourquoi nous avons déjà programmé, pour le début de l’année prochaine, un autre atelier, spécialement consacré à la pratique de l’ordinateur.

C’est bien tout ça qui, quelles que soient les circonstances, fait vivre le « S » de notre Solidarité !


 


 

LSR 10 ( ‌Aube) : Pique-Nique Retrouvailles + Séjour BSV La Palmyre

Le 2 juillet, une belle journée pique-nique de retrouvailles en plein air était la bienvenue pour rompre enfin l'isolement du confinement et renouer avec la convivialité et le partage.......

Puis , du 5 au 12 septembre, nous étions 18 Aubois à profiter du séjour BSV à La Palmyre avec nos 22 ami(e)s de l'Hérault, Montreuil, Muret, Nord Ardèche, Port la Nouvelle et Rennes.

 

Le beau temps, un centre spacieux et accueillant, des animations plaisantes, une restauration de qualité,le dépaysement au Zoo de La Palmyre, le voyage dans le temps avec le Musée de la Corderie Royale et l'Hermione ont permis de faire de cette semaine une salutaire bouffée d'air marin et une belle parenthèse de loisirs partagés avant de retrouver l'incertitude, les contradictions et le manque de perspectives cohérentes et collectives.......

Alors plus que jamais : Vive BSV et Vive LSR


 

LSR PTT Finistère-sud en Auvergne

Le 12 septembre 2020, 40 adhérents de LSR PTT Finistère Sud prennent la route pour un séjour SEV dans le Massif Central, masqués mais enthousiastes.

C’est au domaine des Puys, VTF près de La Bourboule que nous sommes accueillis dans un agréable cadre de verdure.

Accompagnés de notre sympathique guide Jimmy, nous découvrons une région au riche patrimoine culturel et architectural. Un point de vue à couper le souffle au sommet du Puy de Dôme, la visite de Besse et Salers,  villages de caractère aux toits de lauzes, Le Mont d’Or et La Bourboule, sous un soleil radieux qui nous accompagne tout au long de notre séjour. Le Lac Pavin, impressionnant  par sa profondeur ne permet pas la baignade, mais pour goûter les joies de l’eau, nous ferons une petite croisière sur le lac de Bort les Orgues où se reflète le château de Val, rescapé de l’inondation lors de la mise en eau du barrage. Merci à Cyril, notre chauffeur qui a du négocier ferme avec les virages pour nous permettre d’admirer un panorama  exceptionnel au Puy Marie.

A St Ours, nous effectuons une plongée au cœur du volcan de Lamptégy, transportés par un petit train qui nous conduit entre les coulées successives de lave.

C’est avec application que nous avons rempli une page d’écriture à la plume Sergent Major, trempée dans l’encrier, comme autrefois, à l’école de Messeix, baignés dans les souvenirs  des écoliers que nous avons été, il y a quelques années !

Après un retour sur le passé rural à la ferme d’Antoinette, nous avons pu admirer les installations modernes de la GAEC des Oiseaux,  où après une dégustation nous avons fait provisions des très bons fromages qui font la réputation de cette région.

Très belle semaine,  riche de découvertes et de convivialité qui n’a pas manqué lors de notre traditionnel apéro de la LSR en fin de séjour.

 


 

LSR 17 retourne à l’école

L’occasion de se retrouver dans la bonne humeur n’échappe pas à la joyeuse équipe d’LSR 17 !!

 

Afin d’entretenir nos cervelles, un après-midi a été organisé autour du thème « L’école des cancres «, et qui aurait dit que dans cette joyeuse troupe plusieurs enseignants retraités jouaient bien leur rôle.

Claire                                                                                               


 

LSR Morbihan a dû faire preuve d’imagination pour proposer des activités en toute sécurité en septembre.

Aidées par une belle arrière-saison, les randonnées ont toujours un vif succès. C’est bien la preuve que le besoin de se retrouver est immense. Pas une sortie sans que les camarades de Vannes et des environs ne la concluent par un goûter très apprécié !

Pour la chorale Mémoire Ouvrière, les choses sont un peu compliquées car la capacité de la salle qui accueille les choristes a été limitée à 20 personnes. Pour contourner cet écueil, il a été décidé de faire une promenade chantée – histoire de maintenir la cohésion du groupe des choristes en attendant la reprise !

Par ailleurs, le café littéraire de Lorient et le groupe lecture de Vannes ont recommencé. Cette année, il est prévu de s’essayer à la lecture à voix haute et peut-être de lancer des ateliers d’écriture. Ceux-ci avaient été expérimentés dans le cadre de la lettre électronique quotidienne adressée à tous pendant le confinement. Plusieurs camarades nous avaient alors envoyé de beaux textes, souvent drôles et poétiques.

Pour favoriser autant que possible les moments de retrouvailles, il a été décidé de mettre en place un espace « Sortir ensemble » dans lequel chacun peut faire des propositions de sorties ou d’activités. LSR vérifie juste que les conditions de sécurité sont bien remplies, envoie l’invitation à tous les adhérents et la publie sur son site. Ainsi au moment des grandes marées d’équinoxe, une pêche à pieds suivie d’un pique-nique a permis à 16 camarades de se retrouver et d’échanger leurs techniques pour dénicher coques ou palourdes ainsi que leurs bonnes recettes !

Plus que jamais nous démontrons que l’amitié et la solidarité sont ce que nous avons de plus précieux, surtout quand les temps sont durs !


 

 

 

 


 


 

37 adhérents ont participé au Séjours B.S.V à Samoëns au centre de vacances les BECCHI notre partenaire A.E.C.

Témoignages :

Annette, Pour notre 1er B.S.V nous sommes ravis. Le centre est super, en plus il est très bien situé à 5 minutes du centre-ville. Nous avons particulièrement apprécié la sortie à Megève et Annecy.

Marie Brigitte, également 1 er B.S.V. Un séjour effectué dans un excellent état d’esprit, nous avons participé à de nombreuses sorties à pieds avec quelques assidus de la discipline. Un point fort du centre la piscine couverte et chauffé.

Martine, je suis venue avec quelques interrogations étant nouvelle adhérente de l’association et donc sans aucune expérience des B.S.V. Mes inquiétudes se sont vites effacées, car l’organisation du séjour était parfaite à tous les niveaux, le tout avec une convivialité peut commune.

Nicole, adepte des B.S.V depuis mon adhésion à L.S.R, je n’avais effectué que des séjours sur le bassin méditerranéen.

Cette année notre destination à la montagne m’a fait découvrir un paysage et un terroir sensationnel. Au niveau culturel, Laurent notre guide nous a fait découvrir sa passion pour la région la haute Savoie.

Rémy, (accompagnant) au global l’ensemble du groupe a singulièrement apprécié le séjour à Samoëns, où la convivialité était présente au quotidien. Pendant une semaine pas d’isolement, le dialogue entre les participants a permis des échanges très riche. 

 Rémy Bedouet L.S.R. Mayenne 53

 

 

 


 

 


 

Voyage SEV à Grasse avec LSR 44 du 22 au 29 août 2020

 

Cette année 2020, quel cauchemar ! On peut commencer à parler de notre périple en évoquant cette chanson : « J'y va t'y, j'y va t'y pas, j'y va t'y... »

En mai confiné...en août déconfiné… Alors j'y va !

Quelle direction pour ce nouveau voyage ? Je vous le donne en mille, et même en mille deux cents...kilomètres, pour la côte d'Azur. Alors pas question de faire la grasse matinée pour se rendre à Grasse, la capitale du parfum.

Ce fut un très long voyage (masqué) puisque ce sacré virus nous suit partout.

On nous a dit et répété que ce covid 19 n'aime pas la chaleur, est-ce pour cette raison que la clim s'est mise en panne pour transformer notre car en cocotte-minute !!!

Le centre « Les Cèdres », superbement situé à flanc des Préalpes d'Azur, nous offre une belle carte postale colorée aux chauds rayons du soleil.

Notre première visite sera pour Antibes, charmante cité mais qui semble avoir du mal à ne pas défigurer son passé sous la pression des intérêts touristiques. Heureusement que Vauban construisait du solide. A l'intérieur des remparts on y retrouve cependant une âme, certes perdue pour les quelques pêcheurs amarrant leurs pointus (bateaux) à quelques encablures du quai des milliardaires, regorgeant de yachts dégoulinants de richesses. Picasso, lui, marque toujours sa présence par ses œuvres exposées en son musée. Un autre artiste semble être un peu passé dans l'oubli malgré un collège public à son nom : Sidney Bechet. Ses compositions « Petite fleur » ou encore « Dans les rues d’Antibes » sont pourtant gravées dans le marbre des chefs-d’œuvre musicaux. Dévorer le cap d'Antibes à bord d'un car local climatisé terminera notre visite.

S'orienter dans le village de vacances peut en surprendre quelques-uns. L'accueil, rez de chaussée, se trouve au quatrième, donc pour rejoindre votre chambre au premier, il vous faudra descendre !!! Bon, ce n'est pas grave, nous avons rapidement découvert le restaurant et le bar, mais aussi un personnel agréable...masqué comme nous. Il faut cependant ne pas quitter des yeux son assiette, quand le cuistot vous sert, car il n'y va pas avec le dos de la cuillère.

Cannes ! Non je ne parle pas de celles de Gégé, mais de la ville que nous parcourons à bord du petit train touristique. Notre guide, Isabelle, nous passionne par la richesse de ses commentaires. Même nos quelques dissipés du fond du car, soudainement tout ouïe, en restent coi ! Monter les marches du palais du festival du film nous fait peut-être de beaux mollets, mais rassurez-vous, ne nous donnent pas la grosse tête, ni même d'hallucinations en voyant surgir des chars et autres véhicules militaires.

Chaque année, le 24 août, Cannes commémore sa libération par les troupes américaines en 1944. Quant à nous, nous oserons un débarquement sur l'île de Ste Marguerite pour une visite pacifique du fort bâti par Richelieu, puis une intrusion dans la cellule du « masque de fer » dont on ne sait toujours pas avec certitude quel personnage fut condamné à le porter. C'est alors que l'on s'est senti un peu plus libre dans nos masques sanitaires !!!

Rentrer sous la chaleur avec la perspective d'un bon plongeon dans la piscine, nous aide à encaisser les incessants virages. Un arrêt est marqué au rond-point « Coluche » auprès duquel on retrouve, stylisée, sa salopette. C'est à deux doigts de là qu'il perdit la vie.

Après dîner de nombreuses animations sont proposées, en plein air ou dans le confort de l'amphithéâtre. Le directeur du village, tantôt illusionniste, tantôt fakir, sait ravir les petits comme les grands, et démontre une résistance exceptionnelle lorsqu'il subit la charge de Jean-Maurice bien campé sur son abdomen alors qu'il est allongé sur un tapis de verre pilé. Même pas une égratignure !!!

Un petit train vient nous chercher, pour la découverte de la ville de Grasse, puis nous déposer à la parfumerie Fragonard sensée nous dévoiler les secrets de la fabrication des parfums. Les ruelles de Grasse sont surprenantes, toutes couvertes d'innombrables ombrelles roses créant une atmosphère de conte de fée, vite estompée en descendant dans les entrailles de la parfumerie.

Mais où vont-ils cueillir les millions de pétales de fleurs dont on extraira les bases des plus grands parfums du monde??? Dans ce parc régional des Préalpes d'Azur, pas un champ de fleurs en vue, l'horizon n'est plus que béton. Pourtant on nous le fait sentir le parfum ? Pschitt par ci...pschitt par là. On dit d'un grand spécialiste que c'est un Nez ! Nous on en a pris plein le Pif !

Ce 5 ième jour va nous offrir en spectacle les magnifiques Gorges du Verdon.

Notre guide, Isabelle, intarissable, va nous captiver tout au long de notre périple sur cette route Napoléon relatant le plus important et même le plus petit détail : le banc sur lequel il s'est assis ! On n'a pas su si les 1200 soldats qui l'accompagnaient sont ou non restés debout ?

La nature fait tellement bien les choses qu'on a du mal à imaginer comment elle a réussi à sculpter ce majestueux canyon qui presque brutalement s'efface devant le lac de Ste Croix. Il est temps de se remuscler les jambes dans les ruelles pentues de Moustier Ste Marie qui étale ici ou là ses magnifiques faïences. Celles-ci sont à l'origine de la forte notoriété de ce village. Il est temps de reprendre la route pour ne pas manquer le plouf rafraîchissant de la piscine, mais aussi l'apéro bien glacé !

Encore une visite à ne pas manquer. Gourdon bien accroché sur ce flanc des Préalpes d'Azur, est un très joli village médiéval, un peu isolé. Quand vous y remontez, après avoir fait vos courses, il ne faut surtout pas avoir oublié le pain !!! Ce que vous n'oublierez pas, c'est la confiserie des Gorges du Loup qui devient vite « Gorge du goût ». Et puis les odeurs d'ici n'ont rien à envier à celles de Grasse. Ce fut donc une agréable visite dégustation, sauf pour les dentiers.

Maintenant la capitale, Nice, nous attend. Se promener le long de la Baie des Anges, encombrée par les véhicules et stands de l'organisation du Tour de France, nous a certainement empêchés d'en apercevoir au moins un...Ange. Pour accéder à la mer, pieds nus, il vous faudra prendre des cours avec le fakir de notre village. Avec vos chaussures vous ne risquez pas de ramener le moindre grain de sable !

Terminer ce séjour par le massif de L'Esterel est un super bouquet final lorsque Fréjus nous invite à nous engager sur la magnifique route touristique  « La Corniche d’Or ».

MAURICE

Liliane David

Vice-Présidente de LSR 44

                                                             


fédération LSR, 263 rue de Paris 93515 Montreuil tel: 01.55.82.83.90 fax: 01.55.82.83.94 email:federationlsr@lsrfede.fr    site:www.lsrfede.fr

Nombre de visites: 48